Accueil Livres Musique Blogue Conférences Biographie Photos Contact

Les Fleurs du nord

Sur une île aux allures japonaises, la famille Kagi gouverne les monts Sounkyô de génération en génération. Dernier héritier du pouvoir du feu, Tatsuké tente de préserver la paix en faisant la guerre. Mais l’amour pour une femme forte, combattante et guérisseuse, venue d’un pays lointain, chamboule son destin. 

Au fil de trois chroniques, le désir et les combats déchirent la famille Kagi. Combinant romantisme, action et exotisme, le roman présente des femmes qui osent secouer les normes et les grands hommes qui les épaulent. Ruse, magie et savoir sont mis à profit dans un climat évoquant l’univers du manga.

Québec Amérique, 2016, 549 pages.

Pour lire le début du roman...
Pour comprendre d'où viennent les calligraphies japonaises dans le livre...

Commentaire de l'auteure
Voilà une histoire qui m'habite depuis 15 ans. N'ayant aucun talent en dessin, je n'aurais jamais pu illustrer un manga, mais je savais comment raconter une histoire en utilisant les mots. C'est pourquoi vous aurez l'impression non seulement de lire un roman, mais aussi de voir les images, un peu comme un manga! Aventure, amour, magie, je me suis beaucoup attachée à ces personnages. Et aux lieux aussi: mon Japon imaginaire est basé sur les Émishis, un peuple nordique japonais, mais aussi sur ma vie au Japon, tout particulièrement mon séjour à Hokkaidô.

Fonds d'écran

Les Fleurs du Nord







Extrait

En repassant dans mon esprit les mouvements d’arts martiaux qu’il m’enseigne le matin, je ne vois pas seulement les gestes, je le vois, lui. Je revisite tous les moments de la matinée, incluant ses sourires et ses blagues. Et je revis ces nuits où nous partageons les cauchemars, ces silences matinaux, ces moments où nous nous comprenons sans mot.

De l’amitié, il y a de l’amitié entre nous.

Mais cette main qu’il a mise sur mon épaule, ces bras qui m’aident à me relever, ce corps sur le mien ? Ces moments discrets où j’admire ses cheveux qui brillent au soleil, les mèches collées dans son cou quand il combat ? Mon cœur me donne la réponse.

Du désir, il y a aussi du désir.

Et cette confiance que je lui ai accordée en lui confiant mon passé ? Ce bonheur et cette hâte que je ressens le matin quand j’ouvre les yeux et que j’attends qu’il s’éveille ? Cette chaleur quand il me sourit ?

De l’amour. Y a-t-il de l’amour entre nous ?

La réponse me fait peur.


Critiques

- Lire le Japon comme si vous y étiez: "C’est un excellent roman qui mêle à merveille un aspect de l’histoire japonaise à la magie. On prend plaisir à suivre cette famille sur plusieurs générations et à apprendre à connaître ces personnages forts, qui veulent faire bouger les choses et qui veulent combattre pour défendre les leurs. Un roman qu’on n’a pas envie de lâcher."

- Les Libraires: "Chronique familiale située dans un Japon médiéval aux accents fantastiques, Les Fleurs du Nord nous entraîne dans un voyage des plus dépaysant. Sous la plume de Valérie Harvey, les personnages prennent vie sous nos yeux et on arrive presque à voir les montagnes, les champs et les villes qu’elle décrit. D’une richesse incroyable, l’intrigue est solide et captivante et on ne voit pas les pages se tourner tellement on est pris dans l’histoire. Un incontournable de la littérature québécoise pour adolescents et un coup de cœur absolu!"

- Au chapitre: "Une délicate ambiance à la japonaise, une magie ancestrale presque disparue, la force de vivre et de se relever... Les fleurs du Nord m'a transportée. Malgré les combats, la violence et l'action omniprésente, le roman a une ambiance feutrée, apaisante. Il nous montre que malgré les horreurs de la vie, la beauté y refait surface, que l'amour gagne. Même si on sait très bien que ce n'est pas toujours le cas, ce roman m'a fait du bien. J'ai été bercée par l'auteure, par ses parfums de résistance et d'amour."


Les chansons du livre
"Moshimo", la toute première chanson que j'ai écrite pour notre duo de musique Yume, a été écrite en me mettant dans la peau de Midori. J'ai donc réutilisé ces mots pour en faire un poème qu'elle écrit aux pages 149 et 150 du livre. Pour ceux qui aimeraient entendre les mots en japonais, la voilà.


Aux pages 384 et 525, Midori poursuit sa poésie et écrit d'autres paroles, cette fois-ci tirée de ma composition "My Love". Si vous voulez lire la traduction française, elles sont toutes sur notre site musical.